Accéder au contenu principal

Les filles s'en vont

Décidément.

Quatorze et demi
.

Quinze.

Quinze et demi.

Seize.

Tout fout le camp, surtout les jeunes filles.

Ce week-end, ma chère Araignée est absente. C'est un week-end d'hommes, des hommes, des vrais. Comme on en fait plus. Ca va pulser de la testostérone. Je suis seul avec Kéké.

Mais ne vous inquiétez pas. J'assure. Comme il est allergique aux produits laitiers, je ne vais pas prendre de risque. Pizzas. A tous le repas. Tomate et fromage, ça ne risque rien.

Bon, je vous laisse déjà, Kéké met les doigts dans les prises, ça fait quinze fois que je lui répète, mais cet enfant n'écoute pas.

Sur ce, au lieu d'écrire des bêtises, je vous laisse en la charmante compagnie des liens d'au dessus.

Commentaires

  1. Je comprends rien à l'introduction (du billet).

    RépondreSupprimer
  2. Je savais bien que j'étais incompris.

    RépondreSupprimer
  3. Hou là là ! Les blogs de filles, souvent j'en trave queueu d'tchi ! Hein ? Heu, j'y comprends rien !

    RépondreSupprimer
  4. La première fille à parler te dit merci. J'ai un lecteur ;-). Je vais lire mes copines alors!

    RépondreSupprimer
  5. me goure-je ou le fromage n'est-il pas à base de produit laitier ? .. Bon, voui, je sais, je suis une fille, je disparais :)

    RépondreSupprimer
  6. jeandelaxr : moi non plus, mais c'est pour être gentil.

    Tifenn : merci ! :) De très bonnes lectures.

    Marie-Laure : Ah. C'est peut-être pour ça qu'il n'arrête pas de vomir ?

    RépondreSupprimer
  7. J'allais dire la même chose que Marie-Laure.

    Ou que Larry More.

    Ou que Harry Baur.

    Enfin, merde, que la fille, là !

    RépondreSupprimer
  8. Le fromage est un produit laitier, makheureux ! Vous auriez dû venir passer le WE ici ! Ce midi c'était chou farci (garanti sans produit laitier).

    RépondreSupprimer
  9. si le fromage vient des usa, c est bon il n'y aura pas de lait dedans. par contre sache que je suis vieille. j ai bientot 26 ans.
    si mossieur !

    RépondreSupprimer
  10. Z'inquietez pas. Ni lait, ni fromage. Juste des petits suisses.

    Nef : je sais. Internet, c'est plus ce que c'était...

    RépondreSupprimer
  11. J'appelle le SAMU. Didier dit que vous êtes... biiiiip ... vous auriez dû venir ici.

    RépondreSupprimer
  12. Et pour le dessert, des crêpes. Mais j'ai remplacé le lait par la crème fraiche. Astucieux !

    RépondreSupprimer
  13. Je crois aussi que les tomates hollandaises qu'on trouve sur les pizzas sont nourries au lait.

    Bon je ne veux pas déranger ta production de testostérone ou ta soirée pizza mais C'EST QUOI la blague des deux filles qui sortent de boîte de nuit ?

    [merci pour le lien!]

    RépondreSupprimer
  14. Je ne comprends pas. J'ai mis les pâtes aux micro-onde, mais ça ne marche pas. C'est peut-être que je n'ai pas retiré l'emballage.

    RépondreSupprimer
  15. MGP > mais de rien, vraiment. Pour la blague, je crois que le type qui ramène les jeunes filles de boite, c'était Didier Goux.

    RépondreSupprimer
  16. c'te chance quand même ! vous avez invité des gamines de 15 ans ce soir ? Il est vachement mûr en fait Kéké

    RépondreSupprimer
  17. Ah ah ah Gaël ! Non, elles feraient trop de bruit et le reveillerait.

    Catherine : c'était un clin d'oeil pour l'absente. On nous a tellement dit : "pas de produit laitier ? Et le fromage, il peut ?", que ça me faisait rire...

    RépondreSupprimer
  18. Kéké dort ? bon j'arrive !

    tu envoies les p'tites jeunes nous acheter de la bière ?

    RépondreSupprimer
  19. N'empêche, je plains Zoridae à son retour. Deux mec seul dans un appart, c'est pire qu'une blitzkrieg...
    J'espère que tout sera réparé pour le 17...

    RépondreSupprimer
  20. Moi je comprends parfaitement l'intro: il y a urgence à faire venir une baby-sitter!!! ( d'où l'allusion aux âges de cette main-d'oeuvre souvent exploitée et inexpérimentée à laquelle nous confions nos rejetons en cramponnant nos téléphones portables des soirées entières!)

    (merci pour le lien...)

    RépondreSupprimer
  21. Quel astucieux ce Balmeyer, qui fait le père incompétent pour attirer des babysitteuses de 14 à 16 ans dans sa maison !!

    (sinon, tu as planqué l'eau de Javel, fermé les fenêtres, gardé le thermomètre à portée de main, retiré les pneus des petites voitures, coupé l'alimentation du gaz ?)

    Au moins, vous pouvez déguster des glaces devant un bon match de foot.

    RépondreSupprimer
  22. Gaël : nan, je les garde pour moi tout seul !!

    Nef : Kéké est contre la vaisselle. Je dois négocier.

    Mots d'Elle et Audine : :-) Les voisins du dessus ont deux baby-sitters en puissance.

    Elles écoutent de la musique avec des chanteuses qui font des vocalises de chèvres ("t'es parti et c'est vraiment pas cooole-heu-han-hi-han-yeah-hi-haan"), elles se disputent tout le temps ("t'es vraiment une grosse vache ! je te deteste sale conasse ! " VLAN / PAN / OUIIIIN"), elles tentent de battre le record du monde d'endurance à talon en chambre (elles en sont à 7 mois sans quitter leurs chaussures, jamais), et ne rient pas, ni ne rigolent, mais rihihihihihient, du verbe rihihihihihier.

    Quand on les croise dans l'escalier, l'une, celle qui est baby-sitter pour de vrai, regarde kéké avec la conviction d'un steak en promotion, l'autre saute de joie sur place :"rho qu'il est kromignon le piti garçon guilililili trop chou hihihihi huhuhu gouzi gouza".

    C'est simple, ces gens là ne sont pas terminé.

    Je milite pour l'abolition de cette tranche d'age, en fait. Je vais ouvrir une pétition, tiens.

    RépondreSupprimer
  23. Je réclame l'honneur d'être le premier signataire (et propose un amendement pour que la tranche d'âge soit considérablement élargie).

    Marie-Georges : je viens de raconter la blague chez vous...

    RépondreSupprimer
  24. Lire tout ça un dimanche après midi, c'est trop bon pour le moral!

    RépondreSupprimer
  25. anonyme : lol ! Je sais pas si vous êtes ironique. Les jeunes filles sont souvent tristes, c'est vrai, mais c'est parce qu'elles ne me connaissent pas encore.

    RépondreSupprimer
  26. Après elles sont heureuse, elles ont trouvé bonheur.

    RépondreSupprimer
  27. Qu'est-ce que je suis con, des fois.

    RépondreSupprimer
  28. hihihiihihihihihi, ah! m...! j'ai plus 15 ans. Bon, juste pour dire que j'ai eu plus d'un lecteur en fait.

    RépondreSupprimer
  29. a tous le repas? heureusement qu'il n'y a pas 3 bébés...
    geargies

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La lanterne magique

Quand l'étincelle a disparu, dans cette lanterne magique qu'est la tête, le film du monde est laid. On regarde le soleil qui s'y couche comme un gros tas flasque de particules molles. Les chiens sont des boites à bruits, au bout des laisses, comme des yoyos à jamais déroulés. Les gens ont des barbes qui vous grattent à vous. Ils parlent en faisant des fautes d'orthographe. Les arbres s'alignent de manière bucolique comme des bâtons pour chiens, plantés là. Vous êtes ce chien qui ne peut prendre les arbres dans votre gueule, ces bâtons de joie, et détaler. Vous regardez les arbres, intransportables, et plus rien ne court. Vous vous retrouvez nez à nez dans un endroit où vous étiez content, une fois, et vous voyez votre ombre encore contente (car les ombres sont lentes), et vous vous sentez de trop dans ce souvenir heureux plus réel que vous-même à cet instant. Vous quittez les lieux poliment. Il y a des magasins qui vendent des thés ridicules. Il y a des bars qui ve…

Ballons

Nous nous promenions au parc de Sceaux, il y avait une sorte de kermesse pour lutter contre les myopathes (contre la mucoviscidose me corrigea Emeline). Derrière les stands, s'activaient des gens qui vendaient des parts de gâteaux au prix d'un ticket vert. Il y avait des panneaux explicatifs sur la maladie, des jeux de pêche et de massacre.

Un speaker remercia la fanfare de Clamart. J'y avais remarqué un joueur d'hélicon assez maigre, et ceci me plut car je tenais, à l'occasion, des statistiques sur les membres des fanfares, afin d'établir un jour une pittoresque découverte. J'avais déjà noté que les joueurs d'hélicon étaient souvent maigres, ce qui me fascinait car l'instrument exigeait de la puissance, et donc un costaud au bout du tube me semblait-il ; je croisais certes sur ma route une fanfare environ une fois l'an, l'étude avançait lentement mais malgré tout, je tenais pour certain que l'hélicon était si gourmand qu'il épuisait…

Wagram

Avenue de Wagram, devant un hôtel trois ou quatre étoiles, quelques barrières ont été installées de part et d'autre pour que s'accumulent des jeunes filles en fleur et en short. Elles semblent attendre depuis un moment, immobiles et compactes, et ce regroupement, provoqué manifestement par une prochaine épiphanie de vedette, emplit ce fragment d'avenue du bruissement électrique de la Célébrité. Des touristes et passants intrigués s'arrêtent pour scruter les jeunes filles qui scrutent l'entrée de l'hôtel, et moi je scrute à mon tour les passants curieux. Cela aurait été un triangle parfait de scrutement si les jeunes filles m'avaient regardé moi, mais en vérité je suis informaticien.

Chacun y trouve son compte, dans ce grand drame de l'attente ; par exemple moi-même, n'y comprenant rien, j'observe la scène tel un contempteur bien au dessus de tout ça. Si ces jeunes filles ont décidé d'être une foule dense à raison de huit par mètre carré, com…