mercredi 26 mars 2008

For sale: baby shoes, never worn

Trouvé chez Delphine Kilhoffer : Ernest Hemingway aussi était victime de "tags", de "chaines" et d'autres trucs de blogueurs en tout genre. C'était un précurseur.

Le pari : écrire une histoire en six mots. C'est peut-être une idée de jeu, pour mes fous furieux de lecteurs, non ?

Sa réponse (et avouez quand même que c'est fort en chocolat) :

"For sale: baby shoes, never worn"

12 commentaires:

  1. "Il était une fois mon histoire".

    J'ai gagné le nouveau concours d'histoires en six mots ?

    RépondreSupprimer
  2. On a fait ce jeu avec Frenchmat et Linaloca il y a quelques temps :

    Frenchmat

    Linaloca

    Mais alors, chaiplubien où... n'empêche, tu peux lire les deux, si tu ne connais pas. Didier Goux préfère Lina, mais elle n'écrit plus sur le oueb (sur du papier ça oui...), et Frenchmat presque plus non plus.

    RépondreSupprimer
  3. Pour l'instant, oui : tu es le seul !

    RépondreSupprimer
  4. Ellie : on a posté en même temps ! Je vais regarder ça ! (zut alors mon tag inventé avec le cerveau de mes doigts n'est pas original ?)

    RépondreSupprimer
  5. "Balmeyer devrait participer à mon concours !"

    j'ai bon là ?

    RépondreSupprimer
  6. Ah, enfin un article court...

    (Je plaisante !)

    RépondreSupprimer
  7. Les histoires doivent être faîtes en 1 ou 6 mots !?


    "Il faudra s'en souvenir cette fois !"

    RépondreSupprimer
  8. blue : le "s'en" est litigieux ! :-)

    RépondreSupprimer
  9. Moi je propose ca: "À vendre : alliance cause double emploi".

    La version longue est ici: http://extravagances.blogspirit.com/archive/2008/03/16/short-story.html

    RépondreSupprimer