mercredi 2 mai 2007

Trouville sur mer

Kéké, sur mes épaules, observe par un petit velux les toits biscornus de Trouville. Il est silencieux, il regarde les mouettes, le ciel est gris, l'architecture normande est semblable à un village de conte de fée, les fientes en plus. Lorsque je le décolle de mes épaules, il dit : "hankor ! hankor !". je souris, je cède, et je le reconduis sur son siège de papa, tandis que je contemple les lambris du plafond. Il redevient silencieux, les mains sur mes cheveux, il regarde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire