dimanche 23 mai 2010

L’homme qui ne valait plus 3 milliards

Crise de la nouvelle économie, chute des cours, c’est une sévère correction des marchés qu’a subi l’homme qui valait 3 milliards. Steve Austin est devenu à la clôture de Wall Street l’Homme qui valait soixante-cinq. « Je suis toujours là, a-t-il déclaré pour commenter son effondrement à la presse. Je vaux toujours 3 milliards de roublis au Guanapamala (principauté proche du pôle sud), c’est ce qui compte. »

Autre pointure en difficulté : le chanteur Monsieur 100.000 volts, valorisé à 15 ampères ce matin.

Signe des temps, l'industrie cinématographique va revoir ses ambitions à la baisse. Le réalisateur pressenti pour le remake du célèbre film de François Truffaut, "les 37 coups", s'est plaint de l'absence chronique de moyens. Robert Bronson, lâché hier par ses investisseurs, tient à rester positif quant à lui : "Mon projet "les uns salopards" verra bien le jour."

Mais dans ce climat d'inquiétude, quelques bonnes nouvelles tout de même : le projet de dévaluer fortement le plateau des Millevaches en plateau des Dixvaches a été annulé, sous la pression du riverain excédé. Plus de peur que de mal, donc.


Recyclage, tiré et augmenté du fanzine Mieux, juin 2007

8 commentaires:

  1. Les 4 dalmatiens n'ont pas protesté ?

    RépondreSupprimer
  2. Je suis très inquiet pour les 40 voleurs d'Ali-Baba, personnellement...

    RépondreSupprimer
  3. Quant aux dix verges d'Apollinaire...

    RépondreSupprimer
  4. Pour l'appel du 18 juin on n'a rien pu faire vu qu'il n'y en a eu qu'un seul exemplaire...

    RépondreSupprimer
  5. Trop tard, il reste plus rien à caser, à part "Les mille et moins neuf cent quatre-vingt-dix-neuf nuits"…

    RépondreSupprimer
  6. Si quelqu'un dit quelque chose à propos de la Trinité, je lui file un bourre-pif !

    RépondreSupprimer
  7. Je voulais ajouter que les 1001 nuits deviennent désormais les 7 nuits (en demi-pension).

    Un détail pour Manutara : l'appel du 18 juin est décalé. C'est l'appel du 16 juin, car on fait le pont.

    RépondreSupprimer
  8. Le capitaine Haddock tient à faire savoir qu'il a décidé de ne plus parler que de centaines de millions de sabords et non plus de mille milliards de mille sabords afin de participer à l'effort national de redressement des comptes publics. Frédéric Lefebvre a salué cette initiative intéressante et novatrice qui prouve le civisme de ce citoyen exemplaire sur tous les plans et dont le sens de la modération devrait être plus souvent donné comme modèle à notre belle jeunesse.

    RépondreSupprimer