lundi 17 septembre 2007

Les portes battantes du métro de l'enfer

Ce matin, rien de spécial. J'ai sauvé la vie à une touriste anglaise. La routine.

La touriste, équipée d'un sac à dos exagérément large, s'est postée tout au bord de la plate-forme, tandis que le signal du départ retentissait. Son sac à dos dépassait tellement à l'extérieur de la rame qu'on aurait cru ceci fait exprès, un acte clownesque envoyé par le destin matinal pour égayer mon lundi. La porte s'est refermée sur le sac, évidement, et la touriste a eu l'expression de dépit de la mouche empêtrée dans la toile de l'araignée de la fatalité du Destin. J'ai donc écarté les portes, telles des mâchoires z'atroches de l'enfer dantesque, sous les yeux placides des passagers z'immobiles, aussi blasés que les employés chargés de recoudre les cadavres dans les morgues new-yorkaises. J'ai eu droit alors à un très charmant "thank you", avec l'accent le plus british qu'il soit, en provenance du mari, une fois la touriste sauvée, ce qui m'a mis d'une excellente humeur.

Ce qui m'a - également - donné une superbe idée d'un nouveau blog, que j'ai envie de mettre en place prochainement, comme si un seul blog n'était pas suffisant. Le blog retracera le quotidien d'un super héros, moi. Là comme ça, ce n'est pas très original, mais j'ai tout dans la tête, il faut juste trouver le bon canal pour que ça sorte. Voilà c'est dit, c'est déposé, verrouillé, interdit de me piquer l'idée, celui qui fait ça, je lui envoie les hélicoptères de l'apocalypse, et je lui tape les doigts avec les coussins en pierre du lit de la destruction.

Si vous connaissez un blog semblable à ceci (tout existe déjà), dites le moi, je tacherai de ne pas boire du cyanure après, et de na pas (trop) vous envoyer les cavaliers funestes du néant pour me défouler.

5 commentaires:

  1. Tu es mon Héros, mon super homme !

    RépondreSupprimer
  2. "Le blog retracera le quotidien d'un super héros, moi."

    Euh... n'est-ce pas le principe de tout blog? ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Héhé ! Vous verrez bien. C'est dans la marmite, ça mijote.

    RépondreSupprimer
  4. Ben je pensais lancer un blog avec mes histoires d'hôpital ou je raconte mes exploits de tous les jours, mais toutes proportions gardées parce que sauver des vies comme ça tous les jours... chapeau (melon !).

    Bonne continuation... l'histoire ne dit pas si l'anglaise était jolie... parce que tant qu'à faire...

    RépondreSupprimer
  5. @dr t : je suis impatient de lire ça ! Ca manque, un bon blog médical (à ma connaissance).

    L'anglaise jolie ? Le personnel hosptialier n'a pas volé sa réputation de coquinerie, à ce que je vois... :-)) La réponse est non.

    RépondreSupprimer