lundi 3 décembre 2007

Le gâteau au chocolat

Je rentre des courses avec le gros chariot bordeaux. C'est un bon gros chariot de mamie, avec des roulettes, idéal pour faire ses commissions dans les petites rues parisiennes. Un peu grand certes, mais pratique, on y dépose ses deux steaks, ses trois oranges, les œufs et le lait, ce qui nous fait cinquante euros judicieusement dépensés.

Avant, j'y mettais quelquefois kéké dedans, lorsqu'il était plus petit, comme un gros sac de patate ; il avait sa tête qui dépassait, il mettait ses petites mains rassemblées au bord, contre son menton. Je le traînais à toute vitesse, kéké rigolait, je disais : " Tiens, j'ai acheté du gigot de bébé ", les gens trouvaient ça bizarre. Parfois, lorsqu'il était gardé par la nounou, dès que je rentrais à la maison, il me réclamait immédiatement : " Chariot ! Chariot ! Chariot ! " L'air un peu gêné, je m'exécutais : je sortais le chariot à roulette, j'y mettais le fiston dedans, et je parcourais la pièce tandis qu'il s'extasiait. La nounou trouvait ça bizarre.

Mais aujourd'hui, je rentre du Champion avec un chariot bien rempli, tout mon salaire a dû y passer. Aujourd'hui, tout le monde est malade. Kéké a la fièvre. Il a fait sa grosse lèvre du bas, ses yeux humides de personnage de manga, et a réclamé : "Gâteau au chocolat ? " La seule personne valide, moi, a été désignée comme volontaire. Les consignes étaient simples : objectif principal, gâteau au chocolat.

***

Mon retour est triomphant ! "Gâteau au chocolat ! ", s'exclame la foule en liesse, amassée dans les rues de mon appartement ! Le père prodigue est revenu ! L'attente est si forte, de leur corps fatigués vibrent des petites mains, ils réclament leur pitance.

Mais moi, je suis sadique. Je fais : "Quoi ? hein ? Ga quoi ? Teau quoi ? Gâteau au quoi ? Jamais entendu parler ! " Alors la foule sans retenue se tord, gémit, s'arrache les cheveux, implore sa douceur. Gâteau au chocolat, opium de mon peuple. Vite ! Qu'on libère Barrabas, qu'on cloue Jésus, qu'on fasse ce qu'on veut mais qu'on sorte le foutu gâteau au chocolat du chariot ! "

Mais tel un méchant de James Bond, je fais des rires sardoniques : "Oh flûte. Je crois que je l'ai oublié. Pas de gâteau au chocolat. Gnark gnark gnark. " Et lentement, je sors une par une les emplettes du chariot, je prends mon temps. Je crains l'émeute. Je grince des dents, je roule des yeux de fous. " Je l'ai peut-être mangé en route, qui sait ? "

Le chariot est vidé à moitié, je me complais à les voir aplati par terre, sans aucune dignité, la langue pendante ; et alors le doute m'assaillit. Et si j'avais vraiment oublié le gâteau au chocolat ? Et s'il n'y était pas dans le chariot ? Je poursuis mes rires diaboliques, mais leur intensité baisse peu à peu, ma voix déraille. Pourtant, je me revois bien dans le rayon, à bien choisir "chocolat noir" et non pas "chocolat tout court ", car Kéké est allergique au lait.

Puis j'arrive à la litière, le chariot est maintenant vide, et il n'y a pas de gâteau au chocolat. Je dis : "Oh merde, j'ai vraiment oublié de le gâteau au chocolat. " Eux, continuent à gémir, partagé entre la colère et la comédie. Vite ! On a faim ! Non mais sérieusement, dis-je. J'ai oublié le gâteau au chocolat. Allez, finie la plaisanterie, maintenant, gronde mon épouse. Je sors l'étiquette, et je cherche dans la liste. Rien. Je bafouille, bredouille. Pourtant, dis-je, dans les rayons j'ai bien choisi "chocolat noir ". Silence. Virtuellement, une potence se dresse. La potence à papa. Kéké trousse sa lève inférieure tremblante, fait d'immenses yeux humides, et articule dans une plainte interminable : " Ga... teau .. au ... cho... co.. laaaat !... "

Je suis chassé de mon domicile, sans chariot, afin de ramener au plus vite le goûter, couvert de sobriquets sévères tels que : nul, incapable, débile, imbécile, ordure.

J'ai assumé pleinement la responsabilité de cet échec patent. Responsable et coupable. J'ai présenté immédiatement ma démission du poste de père ; démission aussitôt refusée.

33 commentaires:

  1. Han mais quel scandale ! mais pauvre kéké !
    Je serai lui, j'en aurai réclamé 2, pour te faire pardonner ...

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que tu n'as pas oublié le rouge.

    N.B. : Par rapport au compte google, c'est vrai, c'est déplorable et balot ou ballot. Néanmoins, tout blogueur qui se respecte a nécessairement un compte google ou peut en créer un en cinq minutes.

    RépondreSupprimer
  3. Naaaaaaaaaaaan, t'as Vraiment oublié le gateau au choco ?? Waow, ça c'est du père indigne ;o))
    Pauv Kéké tout malade !

    RépondreSupprimer
  4. Bon, c'est moche cette histoire. Très moche.
    J'ai prévenu la DDASS.

    Huhu ! J'suis fan :o)

    RépondreSupprimer
  5. On ne dit pas chariot de mémé.
    On dit caddie de ménagère.

    Pffuh, m'étonne pas qu'il ait oublié le gâteau au chocolat cuilà.

    RépondreSupprimer
  6. Ca ressemble à s'y méprendre à un acte manqué!
    SuperOlive, psychologue pour poissons rouges
    à plus

    RépondreSupprimer
  7. je crois que le rire sardonique c'est dr no pas james bond... pis avec moi t'aurais non seulement eu droit à tous les noms d'oiseau mais en plus une tape derriere la tête, non mais, poisson rouge va^^

    RépondreSupprimer
  8. T'as de la farine, t'as du suc' tu rajoutes des œufs et du chocolat et tu fais un gâteau au chocolat !! M'enfin, pauvre gosse !!

    RépondreSupprimer
  9. régalant ! tout simplement

    pour répondre à Nicolas
    je refuse le compte Google des mes deux
    c'est quoi ce dictat !
    c'est faire le jeu de gros bonnets qui nous fliquent; et c'est ce qu'ils cherchent ces mafieux
    moi je dis non !

    RépondreSupprimer
  10. Salut à tous ! Comment ça va ? Good morning Vietnam ! (euh je suis vraiment obligé d'écrire ça ?)

    @tous : je n'ai pas pu vous répondre car vos messages de protestation ont alerté les services sociaux, j'ai donc passé la nuit en garde à vue et je suis inculpé pour mauvais traitement. Comme je suis sous une juridiction spéciale, je risque une injection léthale et donc la mort par la fin de la vie suivi du meurtre de ma personne vivante.

    Donc quand vous laissez des commentaires, pensez qu'il y a un blogueur derrière, avec un coeur qui bat, qui brave les firewalls des dictatures dans des caves humides où l'on fait de l'électricité en faisant pédaler des petits enfants pour défendre la liberté d'expression.

    RépondreSupprimer
  11. Soit dit en passant j'ai failli écrire une suite : ma compagne avait kéké sur les genoux quand elle a découvert mon article. Kéké, voyant l'illustration du billet, s'est exclamé : "GATEAU AU CHOCOLAT !!!!"...

    On n'en avait pas à la maison. C'était le soir.

    Heureusement, on a pu désamorer la situation.

    (En lui montrant des sites de violences de snuff movies avec du pr0n dedans, ce qui l'a beaucoup distrait... uhuhuhuhu)

    RépondreSupprimer
  12. bon j'avoue c'est moi qui est appelé la DDASS, mais normalement ce n'était pas en garde à vue qu'ils devaient t'envoyer mais en cours de pâtisserie ...
    désolé...

    RépondreSupprimer
  13. En analysant vos commentaires, je trouve que revient souvent la notion "fais toi même ton gateau".

    Je me permets à mon tour t'introduire ce concept : "who dou you think I am, a fu**** chocolate cake cooker ??!!??"

    RépondreSupprimer
  14. Si tu n'as que ça à introduire...

    C'est bon, les gars, on passe de la patisserie au cul. J'espère que Keke ne suit pas les commentaires.

    RépondreSupprimer
  15. C'est honteux qu'un des influents de la blogosphère dite de Gauche... nous conseille de nous mettre en compte chhez BigBrother !!! après on parle de droitisation du PS...

    Un veritable délice tendrement chocolaté à lire :-)

    RépondreSupprimer
  16. Merci d'arrêter de dire à Balmeyer de faire des gateaux par lui même. Je préfère le Savane au Chocolat !!!
    ;)

    RépondreSupprimer
  17. en tant que véhémente anti cuisine, jamais je n'aurais donné un cosneil de ce gnre^^

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme : on s'en fout de ces conneries. Un compte google est gratuit et n'engage à rien.

    RépondreSupprimer
  19. @Nicolas : oui, c'est vrai Nicolas. C'est vrai aussi que les applications Google sont excellentissimes, les meilleures. Les mails + le chat dans Gmail, c'est énorme, Google Docs, c'est monstrueux, Blogger, c'est le top...

    Mais je me sens quand même un peu idiot d'avoir passé plein de temps à dire du bien de google à tout le monde dans tous les sens, à insister sur leur "ouverture" (défense du logiciel libre par exemple), contre les cassandre qui disaient que ça aller arriver... pour finalement les voir soudain cadenasser un truc. Ca la fout mal.

    RépondreSupprimer
  20. Yes ! J'ai moi même fait récemment un conseil de blogage pour dire : faites un blog chez blogger.

    Quelques jours après, ils modifient les trucs sur les commentaires (qui étaient déjà foireux auparavant), et c'est le bordel.

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  22. @E. : ma petite E., si je ne réponds pas souvent à tes commentaires, c'est parce que la grande pudeur m'empêche de dire des trucs trop cucul dans ce blog, mais je te fais quand même, à défaut d'un gateau, des bisous... :o)

    RépondreSupprimer
  23. @les autres : désolé pour le chat. J'ai arrêté de fumer (Mr Romano regarde ailleurs...), alors j'aime bien l'ambiance enfumée des commentaires, le matin, au fond des blogs.

    @nicolas: tout pareil. Avec l'ajout des alertes par email lors de chaque nouveau commentaires, blogger était devenu parfait, à mes yeux... damned.

    RépondreSupprimer
  24. Il manquait encore l'option "retenir mes coordonnées".

    RépondreSupprimer
  25. Coucou, tout ça pour un gâteau au chocolat, pauvre de toi!
    mon blog

    RépondreSupprimer
  26. Waou, ça marche! plus d'excuses...

    RépondreSupprimer
  27. Bienvenue Tifenn, ton blog est très chouette ! Je le découvre.

    RépondreSupprimer
  28. Hum, je pense comme Nicolas, c'est honteux d'acheter un gâteau au chocolat !

    Tu veux une bonne recette, va sur mon blog, rayon "Lutine cuisine".

    Comment il fait pour manger un gâteau au choco même noir alors qu'il est allergique au lait ? Y'a pas de beurre dedans ? (simple question, je suis curieuse !)

    RépondreSupprimer
  29. Non, pas de beurre pour la version "chocolat noir" ! :-)
    On a appris à déchiffrer le grand mystère des ingrédients, lactose, babeurre, etc. !

    Et puis de toute façon, le test est simple : on lui en donne, s'il faut l'emmener à l'hosto, on arrête, sinon on continue.*

    [* je rigoooolllle!]

    RépondreSupprimer
  30. Tu as de la chance qu'il ne soit allergique qu'au lait. Mais on en trouve partout, même dans le jambon industriel il y a du lactose, beurk !
    Quand je dis chance, c'est relatif, hein ! Mais j'en connais, qui sont allergiques ou intolérents au gluten, aux oeufs et aux fruits à coques et là, ça relève du casse-tête, tout est fait maison, du coup.

    RépondreSupprimer
  31. Ouais, même dans le jambon, ya parfois du lactose... c'est pénible d'être obligé de déchiffrer chaque produit, on passe pour des psychopathes dans les supermarchés, le nez planté dans chaque produit.

    RépondreSupprimer